Corrençon- en- Vercors 2021

Le projet était attrayant, d’autant plus que nous l’attendions depuis un an, cause Corona !

6 jours de VTT dans le Vercors, massif calcaire comme le Jura où l’eau s’infiltre dans la roche, ce qui nous promet un sol sec.

La réalité fût bien différente : 6 jours ou presque de précipitations, de la pluie, de la neige, de la boue…..

Par chance nos guides Johann et Vincent sont de la région et ils nous proposent des plans B,C,D voir E !

De plus le gite est confortable, chambres à 2 ou à 3, salon avec cheminée, propice aux jeux de société et bonne cuisine.

Lundi nous démarrons sous la pluie, sur les pierres et racine mouillées pour une demi-journée de découverte autour de Corrençon. Retour à midi pour manger, se sécher, repartir, ou pas !

Mardi matin les plus courageux taquinent la neige, eh oui, normal à mi-mai  et 1100 mètres d’altitude !

Plan B pour l’après-midi, Vincent nous propose une initiation au tir, j’ai oublié de préciser que nous sommes dans un centre d’entraînement de biathlon. L’initiation se termine par un biathlon VTT/tir, histoire d’être essoufflés!

Mercredi enfin le temps s’améliore et nous sommes en route  pour la journée. Une équipe d’élance à la découverte d’un sentier peu pratiqué l’été, quelques arbustes gênent  le chemin. Le groupe se reforme pour le pique-nique, avant de se scinder à nouveau pour deux parcours différents afin  que chacun y trouve son plaisir.

Jeudi matin nous sommes au complet, plan C, ski à roulettes pour certains, marche pour d’autres et bien sûr VTT !

Le soleil fait son apparition dès midi, nous chargeons les voitures pour gagner du dénivelé et faire deux magnifiques descentes, entrecoupées par une montée soutenue sur un chemin blanc. Deux groupes pour la deuxième descente, chacun à son niveau.

Et vendredi pluie à nouveau, plan D le pique-nique est organisé dans un refuge ou brûle un feu de cheminée ! Mais le temps reste à la bruine et au froid pour le retour.

Dernier soir, avec une partie mémorable de Taboo, sans triche mais presque….

Dernière demi-journée de VTT samedi pour certrains, d’autres rentrent directement.

Quelle semaine ! Grâce à la parfaite connaissance du terrain de nos guides, à la dynamique de groupe nous avons roulé tous les jours malgré un temps pluvieux et froid.

Merci à Laurence et à Olivier pour l’organisation, et à tous pour votre bonne humeur pour cette super semaine.

Marie France

JLV 2019 – De L’eau à la bouche

Une des particularité de l’édition 2019 de la Journée Lausannoise du Vélo est qu’elle est tôt dans l’année et les bénévoles ont dû déposer la fourchette à fondue pour noter la date et l’heure dans les pages printanières des agendas ! : : ) 

Après définition des postes, motivation des troupes, quelques articles publicitaires et relances, le compte est bon ! C’est pas un scoop mais c’est vraiment satisfaisant de voir une trentaine de personnes plébisciter l’activité!  Les motivations sont diverses: la promotion du vélo, l’impression de faire une activité orientée vers et pour les autres, le faire avec des copains des copines, rencontrer des adeptes du vélo, se retrouver autour d’un bon repas le soir.

Or voilà que le jour J,  un esprit d’automne décide de donner la part belle de la journée à la pluie, aux nuages et au vent! Et que ces derniers ont réussi à tenir aux confins de la forêts, la majeure partie des petits d’Homme et leur progéniture. Aussi, la motivation va en prendre un coup dans l’aile!  Mais tous les bénévoles seront là.  

Une place de fête ventée, et bien occupée.

Il faut aller chercher dans son fort intérieur la volonté et l’énergie de s’y rendre et de s’ouvrir à l’imprévu qui peut encore se passer. Les habits chauds s’avèrent nécessaires et les pèlerines sont ajustées au mieux; on n’a pas le look, mais au milieu des éclaboussures et du froid, l’image devient vite secondaire. Aussi, on accompagne avec un brin d’étonnement les participants aussi volontaires que nous… “Qui vous a dit de sortir par un temps pareil?!”

Gare à la chute sur le parcours Agiloride
Ca bascule vers des sourires sur le parcours Agilokid

La fin de la fête est un peu avancée pour ne pas finir frigorifiés. Comme chaque année, les bénévoles du club se retrouvent au refuge des Côtes pour un “after” qui aurait bien pu s’écourter en “ftr” (faut tout ranger! ; ) 

Un four à pizza au milieu des bois!

Cependant, tous les ingrédients étaient là pour laisser la place à  la convivialité comme on l’aime :  un apéro dînatoire fait de pizzas aux pestos originaux et bio, un feu de bois vif et animé au milieu du refuge et des histoires à se raconter en déambulant entre la fontaine, la tireuse à bière, le four à pizza et le feu qui rassemble.

Au refuge des Côtes

A croire que nos randonnées au milieu des conifères, Nous aient conféré des liens qui résistent à l’hiver : ) !

On se réjouit déjà des prochaines occasions qui nous seront données pour resserrer nos… lacets  ; ) 

Merci à tous les bénévoles du club !

Et réservez la date du Dimanche 7 juin 2020 pour la prochaine édition : )

Josiane et Danilo

Vivement les prochaines sorties!

Plus de photos sur JLV 2019

JLV 2017 – Compte rendu

Un petit article pour revenir sur un des événements phare de la saison. La Journée Lausannoise du Vélo a eu lieu le 3 juin 2017 dans des conditions météo optimales, à l’aube du weekend de Pentecôte.

De nombreux membres de JoratCycle872 étaient en vadrouille à travers monts et vallées, mais une équipe fantastique d’irréductibles  a relevé le défi de présenter une offre de services de qualité optimale pour soutenir les activités VTT de cette journée.

Des photos en vrac sur cette journée sont disponibles sur le lien du site de la JLV, où vous reconnaitrez plus de 25 photos concernant nos activités sur la place de fête et au refuge des Côtes:

Photos 2017 

Mieux que des propres louanges, je vous transcris ci-après les mots de la secrétaire générale de la manifestation, tirés de son rapport d’activité:

“Les divers parcours d’agilité (Agiloride, Agiloparc et Agilokid) sont toujours très appréciés par les participants. Il s’en dégage une excellente énergie et les membres de Joratcycles sont toujours motivés à développer des nouveautés, merci à eux.” Aline Kellerhals.

Voyez! : ) Bravo et merci à  tous les bénévoles du club !

Et réservez la date du 30 juin 2018 pour la prochaine édition : )

JLV 2016 compte rendu en photos du 24 heures

Et voilà, c’est (déjà) la fin de saison,

C’est le moment pour revenir sur les événements de la saison.
Enfin revenir sur quelques images parues dans le 24 heures.

Compte rendu 24 heures

En photo 4 vous pouvez reconnaître (peut-être) Patrick et Séb. sous un masque de boue.

En photo 14, Madeleine et Laurence portant magnifiquement les couleurs du club.

Lui ne fait pas partie du club, mais fait toujours autant plaisir à voir. Willy président d’honneur de la JLV. En photo 2 SVP. Willy si tu nous lis, salutations à toi!

Sur ce, à demain, pour la dernière sortie VTT du mardi de l’année suivie d’une bonne pizz!

 

Tiques !!!

La prolifération des tiques infectés en Suisse s’étant d’année en année.
La couverture médiatique reste pourtant discrète sur un sujet qui peut s’avérer très lourd de conséquences.

Tiques-diffrents-stades-de-vie
Le but de cet article n’est pas de  t’effrayer, mais de t’informer, car si comme nous  tu fais du VTT ou que tu te balades simplement en forêt, le risque est bien réel. Renseigne-toi, documente-toi, parles-en à tes amis, parles-en à ton médecin et surtout protège-toi!  Tout le monde connaît le dicton

Mieux vaut prévenir que de guérir

Cartes des dangers
Quelques conseils préventifs:
  • Porter des babils longs… pas idéal en vélo, mais possible.
  • Utiliser une lotion répulsive contre les tiques (test A.B.E).
  • Contrôle tes avant-bras et jambes lors des arrêts. Si la tique ne s’est pas fixée, tu peux encore le faire tomber facilement en le chassant vivement à coup de main. Attention une fois détectée, elle pique rapidement…
    Les tiques sont plus présentes en sous-bois et on en attrape après avoir passé dans des hautes herbes ou buissons. (Non les tiques ne se laissent pas tomber des arbres…)
  • Evite de t’asseoir ou de te coucher à même le sol en sous-bois ou dans un champ.
  • Vaccine-toi pour l’encéphalite à tique (MEVE) si tu roules régulièrement dans la plaine de l’Orbe, en dessus de Morges entre l’Isle et Bière, autour de Morat ou dans la région de Sierre (voir carte) . Pour cela, consulte ton médecin.
    Pour la  borréliose de Lyme,  il n’existe aucun vaccin! Il faut donc  faire attention de ne pas attraper de tique.
  • Contrôlez-vous attentivement après chaque sortie. Par exemple après la douche. (Surtout les aisselles, le creux derrière les genoux, les parties génitales, derrière les oreilles et la nuque. Fais-toi aider par votre partenaire ou un ami.
  • Contrôler les vêtements après un tour. Un de nos membres s’est fait piquer par une tique qui était restée sur le vêtement et qui a attendu que la personne le reporte.
Quelques conseils en cas de morsure
  1. Prendre une photo de la zone. (Cela te permettra plus tard te rappeler exactement ou se trouvait la tique)
  2. Enlever la tique le plus rapidement possible. Ne pas attendre, mais avoir une brucelle ou une pince à tique est indispensable! Ne pas l’arracher avec ses doigts.
  3. Vérifie bien que le rostre (partie qui s’enfonce dans la peau) ne soit pas resté dans la peau. Si ce n’est pas le cas rends-toi au plus vite, chez ton médecin ou aux urgences. Le risque de maladie et d’infection est important. L’intervention est prise en charge par l’assurance accident.
  4. Désinfectez!
  5. Tuer la tique (écraser avec la pince ou bruler avec un briquet) car la tique survit si elle est à la poubelle ou dans les WC.
  6. Contrôler les jours et semaines suivants qu’aucun singe d’infection ou d’auréole rouge n’apparaisse. En cas de doute, consulter votre médecin.

Note:

Faut-il tourner ou tirer la tique ?   Tous les professionnels ne sont pas d’accord sur le sujet. Le fait de tourner fragiliserait la tique selon certaines,les pièces buccales risquant de rester dans la plaie et d’entraîner une infection. Pour d’autres, tirer présente le risque de couper la tique et la tête risque de rester dans la peau… Les 2 approches sont donc possibles…

Contrairement aux idées reçues, n’essayez pas de l’endormir avec de l’éther, alcool, huile, etc., car celle-ci va libérer le substrat potentiellement pathogène

Bon à savoir:

Durant les périodes froides de l’année, les tiques hibernent. (novembre à mars)

Plus d’info

 

 

Tour de France à Emosson

Ce matin 20 juin, jour de l’arrivée du tour de France à Emosson, nous sommes 8 courageuses et courageux à braver la canicule annoncée afin d’aller voir les coureurs dans l’ultime km à près de 2000 mètres d’altitude.

Comme en 2014 pour le Dauphiné nous allons suivre un itinéraire bien connu des vététistes,l’ancienne route des diligences avec ses 37 lacets, Cédric les a comptés on peut valider.

TDF2016_echappe

Une petite pause-café au Trétient où un bar improvisé a été monté pour l’occas. Puis du Trétien à Finhaut 14 nouvelles épingles ultras fréquentées aussi bien par les VTT que les piétons, nous amène sur le parcours de la course. On commence à sentir l’agitation, la foule, les stands, des vélos partout.

On remplit les gourdes, il fait chaud, on va attaquer le troisième secteur, qlqs mètres sur le bitume, un petit poussage pour se retrouver sur une piste hors de l’agitation du jour, qui va nous conduire quasiment sous l’arche du km.

TDF2016_1

Nous arrivons juste pour le passage de la caravane, on retourne en enfance en courant après chaque objet lancé, on remplit le sac de Steph, Alessio va avoir de quoi s’amuser. Ralph et Gab sont magnifique avec leur bob cochonou.

TDF2016_8

Puis c’est le tour des coureurs, ça roule vite ça défile par petits groupes, le camion balai passe on prend le chemin du retour, les plus vaillants remontent un petit bout pour ce faire une belle petite descente technique comme il faut. Les autres par la route puis par la piste.

On se retrouve tous au resto du zoo, pour le pot du club, avant de finir par la route des diligences.
Encore une petite bière à un stand improvisé tenu par les philosophes de la bière, puis retour par un sentier sympa passant au pied de la pise vache.
Il est 20h00, fin d’une belle journée avec une chouette équipe.

texte Alain

 

Grillades routières

Mercredi 6 juillet passé nous avons effectué une grillade chez Mary-Laure.

L’occasion de se retrouver autour d’une table après notre tour sur route du mercredi.
Joratcycle en a profité pour offrir l’apéro à nos membres et non membres.

GrilladesRoutes

Le soleil était présent, mais la température assez fraîche sans doute en raison du mauvais temps de début de saison. Ce qui ne nous a pas empêchés de terminer après minuit. Top ambiance, rire et bonne humeur pour un petit comité décimé par les gens en vacances et même une gastro pour Lolo (si si c’est vrai).

Seul point négatif, aucun participant VTT (qui ne roule pas sur route) n’a daigner nous rejoindre pour la grillade. Quel dommage le bitume et le terrain sont définitivement comme chien chat. Ou alors est-ce le faite de ne pas avoir mérité votre grillade qui vous à retenu? 🙂

Aucun doute, on remettra cela bien vite cette année encore pour se retrouver plus nombreux cette fois-ci.

Merci à Mary-Laure pour l’accueil!

Ascension 2016 en Toscane

Du VTT en Toscane, ou comment rejoindre au mieux les plaisirs du sport, de la table, du dépaysement et de la bonne compagnie !
Situé à une latitude idéale pour un climat tempéré et accueillant, Massa Marittima est une petite ville moyenâgeuse d’env 8400 habitants juchée sur une colline à 380 m d’altitude et à quelque 20 km de la côte, en face de l’Ile d’Elbe.

Toscane2016 (5)

C’est au pied de cette colline que la famille d’Ernesto et ses guides nous accueillent en pension complète et à la carte, offrant nuitées en chambres de 1-3 personnes, repas, piscine, détente, guides, assistance mécanique, le tout en italien, allemand et un peu de français.

Toscane2016 (7)

La région est très connue pour ses paysages. Voyez-vous ces collines Toscanes, quelques champs de vignes déroulés entre des parcelles d’oliviers, de cultures maraîchères ou d’herbes hautes? Les allées de cyprès rejoignant les maisons de maître aux routes sinueuses et en arrière plan des lisières de forêt d’où se détachent des pins tournesols en guise de timbre postal? Vous y êtes ! Nous y avons déambulé pendant 6 jours à coups de pédales, de visites culturelles et gastronomiques… que du bonheur!

Toscane2016 (4)

Alors voici en bref les quelques événements phares de cette semaine:
– Un ami qui a laissé des traces sur les sentiers et dans l’assiette : le sanglier. Même si les locaux s’affranchissaient volontiers de sa présence encombrante, il a été à notre goût !

Toscane2016 (1)

– A chaque jour son guide ! Il y en a eu de tous les styles: des affutés, des cools, des femmes, des jeunes, des expérimentés …. De quoi nous faire vivre l’Italie du coin, mais pas de quoi leur faire comprendre comment nous on pédale en groupe… Enfin, à la fin, ça tournait quand même rond : )

Toscane2016 (3)

– Ah oui, en parlant des guides, une autre nouveauté : des guides en VTT électrique!Ça fait un peu bizarre au premier coup d’œil, mais on s’y habitue vite, surtout lorsqu’ils passent par les mêmes endroits techniques que nous. Dans d’autres groupes, puisque nous n’étions pas tous seuls à Massa Vecchia, les E-bikes étaient aussi utilisés par les clients, afin d’accompagner les copains plus en forme ou afin de s’offrir une sortie plus fun.

– Des sentiers en tout genre, mais des « singles trails » comme on les aime, avec des relances sinueuses et pas trop pentues, puisque le point culminant de la région plafonne à 463. Et en fin de journée, le Canyon, une piste de 100 m de dénivelé avec des virages relevés et un terrain au super grippe qui nous a fait virevolter à souhait! Même Laurent en a goûté la terre!

Toscane2016 (10)

– Et pour les après-midi libres, on s’est essayé sur la piste de pumptrack sous les yeux pétillants des copains accoudés au bar où Jenny leur servait un Prosecco frais, mais qui arrivait chaque fois en rupture de stock.

Toscane2016 (8)

– Mais comme on disait, on n’a pas que pédalé. A Massa Marittima, Magdy, le sommelier très pro d’une vinothèque nous a préparé une dégustation de vins de la région de Maremma. On y a passé un excellent moment à comparer nos ressentis et expériences autour de ces bonnes bouteilles qui ont fini par nous rendre fort bruyants !

– Finalement, et pas les moindres, tout le groupe s’est brièvement muté en amateurs de culture en visitant la magnifique ville historique de Sienne. Visite du Dôme, de la place Del Campo et des rues aux façades multiples. On s’est exclamé devant d’autres formes de pierre que d’habitude ! 🙂

Toscane2016 (6)

Tout cela sans compter les gelateria, les osteria, les serveurs style italien futé ou prussien aux grands pieds, les mines de pyrite, la vigne et le vin de Thomas Frischknecht, le parcours magnifique sur l’Ile d’Elbe et bien d’autres histoires.. qu’il vous reste à découvrir en participant à la prochaine semaine de l’Ascension 2017 !

Toscane2016 (9)
Participants de l’édition 2016: Lorencia H, Maria-Francia, Olivier, Michello & Michele, Lorenzo, Christophe, Caldo-Fredo, Cedric, Al Ruben, Vincenzo et Danilo.

Texte: Danilo C.
Photos: Laurent D.

 

 

… c’est le vélo sous toutes ses formes, sans compétition, sans prise de tête. Nous sommes un groupe de passionnés! 

Juste le plaisir de rouler ensemble du départ à l’arrivée et de partager un verre en terrasse, ou une soirée grillades.

 L’association est ouverte à tous ceux qui se reconnaissent en ces quelques lignes… N’hésites pas à prendre contact!